domingo, 3 de outubro de 2010

Texto para Edu

Foto de Clênio Magalhães


Le numéro 27 porte le nom d’un « lundi au soleil » .


Evidemment chacun des candidats a quelque chose à présenter, appelé par leur numéro et nom de chanson au micro, nous venons de voir le 25 « comme d’habitude » montant sur un arbre, nu avec des santiag au pied, une fois au sommet de l’arbre, pendu par une main la verge en érection il envoie des baisers au public en bas. Voilà maintenant le 26 « We are the world » dans un costume de lumière il réalise en direct son autoportrait sur une toile de 3 mètres sur 4 . Monique, Marlène et Rodrigo, le numéro 27 dans les mains, pour eux c’était tout sauf un lundi au soleil, chacun l’angoisse, au fond de la gorge la boule, en quoi ce qu’ils allaient montrer pouvait avoir le moindre intérêt ? Bien sûr eux ils ont créé le MMR.

C’est Rodrigo ce grand blond de 1m85, queue de cheval, yeux clair, le corps élancé qui avait décidé d’appeler le collectif : MMR (Monique, Marlène, Rodrigo).

Rodriguo ne s’est pas cassé la tête pour MMR !

(Wilfrid Jaubert)

Um comentário:

Chorik disse...

O de número 25 fez o quê mesmo?